EON investit dans la société de logiciels Virta pour la mobilité électrique


Le fabricant finlandais de logiciels pour l'e-mobilité, Virta, a obtenu un apport en capital du géant allemand de l'énergie E.ON.

Plus tôt cette année, Virta et E.ON ont signé un accord opérationnel mondial visant à créer des milliers de stations de charge E.ON intelligentes.

disponible pour les utilisateurs de véhicules électriques à travers l'Europe et dans dix pays.

Les entreprises disent que cette coopération crée "l'un des réseaux de charge les plus vastes et les plus denses d'Europe", où l'infrastructure de charge des véhicules électriques E.ON est alimentée par la plateforme Virta.

"Grâce à notre investissement dans Virta, nous soulignons notre conviction que la plate-forme et l’équipe de gestion dynamique de Virta sont conçues pour être la colonne vertébrale numérique d’un monde de plus en plus intégré de l’énergie et de la mobilité", a déclaré Andreas Pfeiffer, responsable de la mobilité chez E.ON.

Aujourd'hui, plus de 200 réseaux de recharge de véhicules électriques de 19 pays utilisent leurs services de recharge sur la plate-forme Virta avec plus de 30 marques différentes.

Notre mission est d’intégrer les véhicules électriques dans la vie quotidienne des gens et dans les systèmes énergétiques. L’investissement en capital et la coopération avec E.ON, la première société énergétique européenne, font progresser considérablement la réalisation de notre mission et notre transition vers la mobilité électrique en Europe », a déclaré le directeur général de Virta, Jussi Palola.

Le principal investisseur de Virta est une autre compagnie énergétique finlandaise, Helen. Le président de la société, Pekka Manninen, a déclaré: «Virta traverse une période de forte croissance en tant que société et ses activités sont passées de la Finlande à l’international. C'est formidable de faire participer E.ON au développement de la société. ”