La production d’énergie solaire de la Caroline du Nord a augmenté de 36% en 2018


La production annuelle d'énergie solaire en Caroline du Nord a augmenté de 36% en 2018, selon les dernières données gouvernementales, plaçant fermement la Caroline du Nord au rang de deuxième producteur mondial d'énergie solaire.

Les données de la Energy Information Administration (EIA) américaine ont confirmé la croissance de 36% de la Caroline du Nord, soit bien plus que les autres États solaires. En comparaison, la production solaire annuelle de la Californie a augmenté de 15%; Les productions d’Arizona et du Nevada ont chacune augmenté de 10% en 2018.

À la fin de l'année 2018, l'EIA a annoncé que la Caroline du Nord produisait 7,2 millions de mégawattheures d'énergie solaire, soit suffisamment pour alimenter plus de 600 000 foyers. La majeure partie de l'énergie solaire produite en Caroline du Nord appartient à Duke Energy ou est achetée par cette dernière, selon un communiqué de presse publié par la société de services publics.

Dans les Carolines, plus de la moitié de l'énergie produite provient de ressources sans émissions de carbone, notamment nucléaires, hydroélectriques et solaires.

Depuis 2011, Duke Energy a fermé 30 centrales au charbon dans les Carolines et retirera cinq autres centrales au charbon au cours des six prochaines années. Depuis 2005, la société a également réduit ses émissions de dioxyde de carbone de 36% dans les Carolines et prévoit une réduction de 53% de celles-ci d’ici 2025.

Duke Energy possède et exploite plus de 35 installations solaires en Caroline du Nord et a investi plus d'un milliard de dollars dans les énergies renouvelables dans l'État, a-t-il déclaré.

En 2018, Duke Energy a connecté plus de 500 mégawatts (MW) de nouvelles capacités solaires. Duke Energy a également lancé un processus d'appel d'offres pour une nouvelle capacité solaire, qui vise à ajouter 680 MW de nouvelle capacité solaire en 2019. Le processus est supervisé par un administrateur indépendant. Les projets primés devraient être nommés ce printemps.