Un nouveau projet soutenu par Google mesurera et publiera les données sur les émissions de carbone de chaque centrale électrique dans le monde.

Un nouveau projet soutenu par Google mesurera et publiera les données sur les émissions de carbone de chaque centrale électrique dans le monde.


Un nouveau projet soutenu par Google mesurera et publiera les données sur les émissions de carbone de chaque centrale électrique dans le monde.

Un nouveau projet soutenu par Google mesurera et publiera les données sur les émissions de carbone de chaque centrale électrique dans le monde.



Prise de l'éditeur: Le vieil adage, "Vous ne pouvez pas changer ce que vous ne mesurez pas" est mis en pratique de manière très publique par WattTime, un organisme à but non lucratif innovant. La société, dont j'ai entendu parler pour la première fois il y a quelques années, a compris comment montrer aux consommateurs exactement d'où venait leur énergie. J'ai comparé cela dans mon esprit à appuyer sur un interrupteur et à voir une petite bouffée de fumée si l'énergie provenait de la combustion de combustibles fossiles. De toute évidence, ce n’est pas ainsi que cela fonctionne, mais l’idée sous-jacente – que lorsque nous savons que de l’énergie propre est générée par rapport à de l’énergie sale, nous pouvons ajuster notre comportement, peut-être même un tout petit peu – semble judicieuse.

Maintenant, la société prend l’idée que «savoir, c’est le pouvoir» et l’utilise pour éduquer le monde sur les émissions de toutes les centrales électriques du monde. L'article de Vox sur le lien ci-dessus explique très bien pourquoi le projet pourrait être couronné de succès dans la marche vers l'assainissement de notre approvisionnement en énergie. Vérifiez-le. —JMR

Siemens Gamesa fournira 43 éoliennes à un projet canadien

Siemens Gamesa fournira 43 éoliennes à un projet canadien


Siemens Gamesa Renewable Energy a signé un contrat portant sur la fourniture et la mise en service de 43 éoliennes SG 4.5-145, d’une puissance nominale jusqu’à 4,8 MW, pour un projet éolien au Canada avec un client non divulgué. La commande porte sur une capacité nominale de 194 MW.

La SG 4.5-145 sera la turbine la plus puissante avec le plus gros rotor à ce jour au Canada. La pale de 71 mètres intègre des fonctionnalités d'aérodynamisme et de réduction du bruit, y compris la technologie DinoTails Next Generation de Siemens Gamesa, afin de garantir une production d'énergie élevée et des niveaux d'émission de bruit réduits.

"Nous sommes fiers que nos partenaires aient choisi Siemens Gamesa et notre turbine SG 4.5-145 pour ce projet", a déclaré David Hickey, responsable des activités de Siemens Gamesa au Canada. «La nouvelle turbine SG 4.5-145 fournira une énergie propre et extrêmement compétitive aux consommateurs et aux communautés du Canada.»

Avec plus de 3 000 MW installés au Canada, Siemens Gamesa Renewable Energy est le leader du marché en termes de capacité installée cumulée. Notre équipe d'employés fournit une expertise technique, un service de premier plan, des produits de qualité et un support continu à tous nos clients. Le Canada se classe au 8ème rang mondial pour la capacité éolienne installée à terre avec 12,8 GW en décembre 2018, avec un taux de croissance annuel de 20% pour les dix dernières années.